Résultats de votre recherche

AFSSAPS – Médicaments sous surveillance

Posté par Mel le 1 février 2011

 Avec ça, ce sera tout??

exclamationpoint.gif

Tysabri, Lyrica, Rivotril.. Tous ces médicaments qui nous aident tant à tenir le coup contre la SEP (et aussi contre d’autres maladies, bien évidemment).

De toute manière : dès qu’on avale un médicament, on devient chimique!

Bises @ tous, pollués de la tête aux pieds!

Je suis « contente » que les vaccins contre la grippe soient aussi MENTIONNES !!! 

Clin doeilMel

Afssaps : 77 médicaments sous « surveillance renforcée »

AFSSAPS - Médicaments sous surveillance dans !! INFOS SEP !! afssaps

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a rendu publique aujourd’hui une liste de 77 nouveaux médicaments ainsi que 12 familles de médicaments placés « sous surveillance renforcée. »

Voici la liste des médicaments sous surveillance :

- ACTOS® (pioglitazone) : traitement du diabète de type 2
- ALLI® (orlistat) : traitement perte de poids
- ARCOXIA® (étoricoxib) : traitement de l’arthrose
- ARIXTRA® (fondaparinux sodique) : prévention des événements thromboemboliques veineux
- BLEU PATENTE V : repérage des vaisseaux lymphatiques
- BYETTA® (éxénatide) : traitement diabète de type 2
- CELANCE® (pergolide) : traitement de la maladie de Parkinson
- CERVARIX® (vaccin anti-HPV) : vaccination contre les lésions précancéreuses du col
- CHAMPIX® (varénicline) : sevrage tabagique
-CIMZIA® (certolizumab pegol) : Purpura rhumatoïde  de l’adulte sévère
- COLOKIT (phosphate de sodium, comprimés) : préparation colique
- CYMBALTA® (duloxétine) : traitements épisodes dépressifs majeurs
- Dextropropoxyphène (DI-ANTALVIC®, PROPOFAN® et génériques) : traitement de la douleur
- EFIENT® (prasugrel) : prévention des événements thromboemboliques
- ELLAONE® (ulipristal) : contraception d’urgence
- EQUANIL®, (méprobamate RICHARD) : aide au sevrage alcoolisme
- EXJADE (déférasirox) : traitement de la surcharge en fer
- Fentanyl cp ou spray nasal (EFFENTORA®, INSTANYL®, ABSTRAL®) : traitement des douleurs
- FERRISAT® (fer dextran) : traitement de la carence martiale
- FONZYLANE® & Génériques (buflomédil) : traitement de la claudication intermittente des
- GALVUS® (vildagliptine) et EUCREAS® (vildagliptine + metformine) : traitement du diabète de type 2
- GARDASIL® (vaccin anti-HPV) : vaccination contre les lésions précancéreuses
- GLIVEC® (Imatinib) : LMC chromosome Philadelphie
- HEXAQUINE® et médicaments contenant de la quinine : traitement des crampes
- INTRINSA® (testostérone) : traitement de la baisse du désir sexuel chez les femmes
- ISENTRESS® (raltégravir) : infection VIH en association
- Isotrétinoïne et génériques : traitement de l’acné sévère
- JANUMET® (sitagliptine, metformine)  et  JANUVIA® (sitagliptine) : traitement du diabète de type 2
- KETUM® et génériques (kétoprofène topique) : traitement symptomatique des tendinites superficielles
- LANTUS® (insuline glargine) : traitement du diabète de type 1 et 2
- LEVOTHYROX® et génériques (levothyroxine) : traitement hypothyroïdie
- LIPIOCIS® (esters éthyliques d’acides gras iodés (iode 131) de l’huile d’oeillette) : lymphographie
- LYRICA® (prégabaline) : traitement des crises épileptiques
- MEPRONIZINE® (méprobamateacéprométazine) : traitement de l’insomnie occasionnelle
- MEOPA (oxygène, protoxyde d’azote) (ANTASOL®, ENTONOX® , KALINOX®, OXYNOX®) : analgésique
- METHADONE AP-HP sirop et gélules : traitement substitutif des pharmacodépendances aux opiacés
- Méthylphénidate (RITALINE®,CONCERTA®, QUASYM®, AMM RITALINE®, (AMM RITALINE LP®, AMM CONCERTA®, AMM QUASYM®) : traitement du trouble de l’attention avec hyperactivité
- Minocycline (MYNOCINE® et génériques) : traitements antiinfectieux et acné
- MULTAQ® (dronédarone) : traitement de la fibrillation auriculaire
- NEXEN® (nimésulide) : traitement des douleurs aiguës
- Nitrofurantoine (FURANDATINE® FURADOÏNE® MICRODOÏNE®) : traitement de la cystite aiguë non compliquée
- NOCTRAN® (acépromazine, acéprométazine, clorazépate) : traitement des troubles sévères du sommeil
- ONGLYZA® (saxagliptine) : traitement du diabète type 2
- ORENCIA® (abatacept) : traitement du purpura rhumatoïde
- PARLODEL® et génériques (bromocriptine) : inhibition de la lactation
- PEDEA® (ibuprofène injectable) : traitement du canal artériel persistant
- Pholcodine et spécialités : traitement symptomatique des toux
- PRADAXA® (dabigatran) : prévention de la thrombo-embolie veineuse
- PRAXINOR® (théonédraline / caféine) : traitement hypotension orthostatique
- PREVENAR 13® (7 sérotypes) : immunisation active prévention maladies invasives
- PRIMALAN® (méquitazine) : traitement symptomatique des manifestations allergiques
- PROCORALAN® (ivabradine) : traitement de l’angor stable chronique
- PROTELOS® (ranélate de strontium) : traitement de l’ostéoporose postménopausique
- PROTOPIC® (tacrolimus) : traitement de la dermatite atopique
- REVLIMID® (Lénalidomide) : myélome multiple
- RIVOTRIL® (clonazépam) : traitement de l’épilepsie
- ROACTERMA® (tocilizumab) : polyarthrite rhumatoïde
- ROHYPNOL® (flunitrazépam) : troubles sévères du sommeil
- SORIATANE® (acitrétine) : psoriasis sévère
- STABLON® (tianeptine) : épisodes dépressifs majeurs
- STELARA® (ustekinumab) : psoriasis
- STILNOX® et génériques (zolpidem) : troubles sévères du sommeil
- SUBUTEX® et génériques (buprenorphine) : traitement substitutif des opiacés
- THALIDOMIDE CELGENE® : myélome multiple
- TOCTINO® (alitrétinoïne) : eczéma chronique
- Tramadol (spécialités en contenant) : traitement des douleurs
- TRIVASTAL® (piribédil) : déficit pathologique cognitif
- TYSABRI® (natalizumab) : sclérose en plaques
- VALDOXAN® (agomélatine) : épisodes dépressifs
- VASTAREL® (trimétazidine) : traitement prophylactique de la crise d’angine de poitrine
- VFEND® (voriconazole) : traitement des infections fongiques
- VICTOZA (liraglutide) : diabète de type 2
- XARELTO® (rivaroxaban) : prévention de la thrombo-embolie veineuse
- XYREM® (oxybate de sodium) : traitement de la narcolepsie
- ZYPADHERA® (olanzapine) : schizophrénie
- ZYBAN® (chlorhydrate de bupropion) : sevrage tabagique
- ZYVOXID® (linézolide) : infections à bactéries

Familles de médicaments sous surveillance :

- AGONISTES DOPAMINERGIQUES (piribédil, pramipexole, ropinirole, apomorphine, cabergoline, pergolide, lisuride, romocriptine, bensérazide, entacapone) : traitement de la maladie de Parkinson
- ANTI DEPRESSEURS INHIBITEURS DE LA RECAPTURE DE LA SEROTONINE (fluoxétine, fluvoxamine, sertraline) :  épisode dépressif majeur
- ANTI-TNF (HUMIRA®, ENBREL®, REMICADE®) : polyarthrite rhumatoïde
- BIPHOSPHONATES (FOSAMAX® : acide alendronique, FOSAVANCE® : acide alendronique, LYTOS® : clodronate de sodium,
- CLASTOBAN® (clodronate de sodium, CLODRONATE DE SODIUM G GAM® : clodronate de sodium, DIDRONEL®: etidronate sodique, BONVIVA®: acide ibandronique, BONDRONAT® : acide ibandronique, DESTARA® : acide ibandronique, AREDIA®: pamidronate de sodium, ACTONEL®: risédronate monosodique, SKELID®: tiludronate disodique, ZOMETA®: acide zolédronique, ACLASTA®: acide zolédronique et génériques) : traitement de l’ostéoporose
-Collyres mydriatiques anticholinergiques chez des patients à risque (sujets âgés et enfants) : examen fond de l’oeil
- Immunoglobulines IV : traitement des déficits immunitaires
- SCLEROSANTS VEINEUX : AETOXISCLEROL® (Lauromacrogol 400), LAUROMACROGOL 400 KREUSSLER®
(Lauromacrogol 400), MICROSCLEROL®, SCLEREMO® (Glycérine + alun de chrome), TROMBOVAR® (Teradécyl
sulfate de sodium) : sclérose dans des varices
- Solutés de Dialyse Péritonéale BAXTER (EXTRANEAL® – DIANEAL®/NUTRINEAL®) : traitement par dialyse
- VACCINS ANTI-GRIPPAUX (MUTAGRIP®, VAXIGRIP®, TETAGRIP®, INFLUVAC®, IMMUGRIP®, AGRIPPAL®, GRIPGUARD®, PREVIGRIP®, FLUARIX®) : prévention grippe saisonnière
- VACCINS ANTI-GRIPPE A (H1N1) (CELVAPAN®, PANDEMRIX®, FOCETRIA®, PANENZA®) : prévention grippe H1N1
- VACCINS ANTI-HEPATITE B (GENHEVAC®, ENGERIX B®, HBVAXPRO®, TWINRIX®, INFANRIX HEXA®, FENDRIX®) : immunisation active contre l’infection par le virus de l’hépatite B
- VITAMINE D, A, C et E spécialités indiquées dans la supplémentation chez le nourrisson

 

Publié dans !! INFOS SEP !!, Tous les articles | 6 Commentaires »

Le cerveau par Christine

Posté par Mel le 5 janvier 2011

J’ai rencontré Christine, une bloggeuse qui donne avec humour-tricot ses pensées les plus chères…

Aussi je suis tombée sur ce SUPERBE article et lui ai demandé si elle accepterait que je le copie pour vous.

MERCI Christine et encore BRAVO !!!

 @llez sur son blog!! 

http://christine73.canalblog.com

 Clin doeilMel

………………………………………………………………………………………………….

 

Le cerveau, le poids des mots, le choc des photos

cer1 Le cerveau est l’organe central du système nerveux.

Il régule toutes les fonctions autonomes du corps (comme la respiration, les battements du coeur, la température corporelle…) qui gèrent nos fonctions vitales, et contrôle les mouvements, ce qui nous permet d’évoluer dans notre environnement grâce à nos muscles.

Le cerveau comporte deux hémisphères, un droit et un gauche, mais qui s’occupent chacun du côté qui leur est opposé : l’hémisphère droit contrôle la partie gauche du corps, et le gauche, la partie droite.

ver2 nx

Traiter quelqu’un de « cerveau » est flatteur puisqu’on lui attribue une intelligence hors du commun. A l’inverse, le traiter de « noix » est dégradant … quoique la noix a aussi deux hémisphères et mieux, deux cervneaux.

On distingue aussi plusieurs lobes dans lesquels sont localisées des fonctions bien précises : le langage, la vision etc.

QIMais le cerveau est aussi le siège des émotions et de l’intelligence. Alors, est-on plus intelligent avec un cerveau plus gros ? Ah, j’en vois qui tremblent… (Qui ça ? qui ça ? demandent ceux qui ne tremblent pas…).

Le cerveau représente environ 2 % du poids du corps ; ce n’est pas beaucoup, mais parmi les mammifères, c’est chez l’Homme (avec un h majuscule)  que le rapport est le plus élevé. Or l’homme est le plus intelligent des mammifères paraît-il.

Le cerveau évolue avec l’âge. L’augmentation du volume du crâne à partir de la naissance traduit la croissance de cet organe : le cerveau pèse 500 g à la naissance, 1 kg à 1 an et 1,3 kg à 4 ans (à peu près le poids à l’âge adulte) ; parallèlement, le périmètre crânien est d’environ 35 cm à la naissance, 41 cm à 3 mois, 44 cm à 6 mois, 47 cm à 1 an et de 50 cm à 5 ans. Vous constaterez au passage qu’à travers ces informations scientifiques qui vous rasent de si bon matin ou après une dure journée de labeur, se sont glissées les dimensions moyennes qu’il faut connaître pour tricoter des bonnets pour enfants. BroVous remarquerez aussi que l’Homme (toujours avec h majuscule) acquiert dès la naissance la faculté d’avoir une grosse tête… Et c’est bien pour ça que je n’indique pas le tour de tête pour tricoter un bonnet pour adulte !

Mais revenons donc à notre QI.

Vous connaissez Paul Broca ? Cet éminent anatomiste du XIXème siècle, fondateur de la Société d’Anthropologie en 1859, s’intéresse au cerveau, et a même découvert que le centre du langage (appelé « aire de Broca » maintenant) se situe dans le lobe frontal de l’hémisphère gauche. Mais il pense aussi que l’intelligence est en relation étroite avec le poids du cerveau. (cer2Et quand on sait que le cerveau perd du poids à partir de 45 ans, et qu’il peut diminuer jusqu’à 10 % de son volume avec le vieillissement…).

Fort de cette hypothèse, il pèse 432 cerveaux d’hommes (h sans majuscule) et de femmes : la moyenne chez l’homme est de 1,325 kg, chez la femme de 1,144 kg. 181 malheureux grammes de moins qui représentent une différence de 16 % quand-même ! Conclusion publiée dans le Bulletin de la Société d’Anthropologie en 1861 : « la petitesse du cerveau de la femme est révélatrice de son infériorité intellectuelle ».

On se calme !

Même à l’époque, on savait que la taille (et le poids) du cerveau est en relation avec celle du corps. La femme est en moyenne plus petite que l’homme, donc il est normal d’avoir un cerveau plus léger. Ces résultats ont d’ailleurs été confirmés par des études en IRM (imagerie médicale) en 2001.

Rassurez-vous, on sait aujourd’hui que l’intelligence ne se définit pas par la taille du cerveau. La preuve ? Celui d’Einstein avait un poids inférieur d’environ 10 % à la moyenne mesurée chez l’homme. Ouf.

Maintenant, libre à vous d’aller calculer votre QI, je ne demanderai pas vos résultats ! Vous pouvez même sauter les étapes et aller directement ici (attention, pour les grosses têtes seulement) pour déterminer s’il vous faut des aiguilles circulaires de 60 ou de 80 cm pour vous tricoter un bonnet.

Dernière chose : le cerveau est enfermé dans la boîte crânienne. C’est d’ailleurs parce qu’il est un peu à l’étroit qu’il se replie dans tous les sens et qu’il présente toutes ces circonvolutions. C’est aussi parce qu’il est inaccessible à la main de l’homme (alors, une majuscule ou pas ici ?) que c’est une des rares régions du corps qu’on ne peut pas laver, contrairement à certaines expressions courantes. De même, étant bien à l’abri dans sa boîte, comment voulez-vous qu’il s’enrhume ?

Et à quoi donc ressemble le cerveau d’une tricoteuse ? A tout cerveau normal, avec des circonvolutions caractéristiques :

br Copie_de_Copie_de_Copie_de_File0002piv

L’influx nerveux

Les cellules nerveuses, ou neurones, sont échevelées et ont les doigts de pied en éventail :

cel

A gauche, le corps de la cellule avec son noyau et sa perruque ébourrifée : les pointes hérissées sont des dendrites. Le corps se prolonge par un grand axe (axone) et se termine, à droite, par des prolongements. Malgré ses doigts de pied en éventail, la cellule nerveuse bosse, mais toujours en groupe (alors, s’il ne vous reste plus qu’un seul neurone, vous êtes fichu !).

Les cellules se lient entre elles grâce à leurs dendrites et leurs doigts de pied, mais dans un seul sens : les doigts de pieds se fixent toujours sur les dendrites d’une autre cellule. Ceci permet de créer un vaste réseau, exactement comme le web :

qfd cw

Cette structure toute en connexion permet de propager l’influx nerveux d’une cellule à l’autre, des dendrites vers les doigts de pied. Cet influx n’est qu’un courant électrique créé par des réactions chimiques complexes, mais il est porteur d’un message d’information : au bout de la chaîne par exemple, il y a un muscle qui reçoit l’ordre de se contracter.

La vitesse de l’influx peut dans certains cas dépasser 400 km par heure !
flw
Waouh !
cxcv

Les ondes cérébrales

Le cerveau émet quatre types d’ondes  :

les ondes alpha : vous êtes éveillé, mais au repos et les yeux fermés ;
a

les ondes bêta : vous êtes éveillé, mais attentif et les yeux ouverts ;
jhc

les ondes delta : c’est le stade du sommeil profond, sans rêve ;
jhgl

les ondes thêta : vous êtes profondément relaxé, ou en état d’hypnose, ou encore en méditation, bref, bien.
th

L’électroencéphalographie permet d’enregistrer ces ondes.

Copie_de_scope4
(les puristes auront reconnu un électrocardiogramme bien sûr)

vc

A votre avis, mon nouveau Fair isle, doté d’un cerveau, parcouru d’influx nerveux et d’ondes, va t’il modifier mon QI ?

agarder2

Les ondes delta m’appelant, je vais ranger mon crayon, mais pas avant de vous avoir signalé un site absolument génial et surtout très didactique, Le cerveau à tous les niveaux : plusieurs thèmes sont abordés, les schémas sont souvent interactifs et le site peut être lu en choisissant son niveau de connaissance. De plus, il s’agit d’un site copyleft, qui autorise la diffusion du contenu, même modifié.

A bientôt, vale,

Christine

 

 

 

Publié dans !! INFOS SEP !!, Tous les articles | 8 Commentaires »

la SEP et Moi – BILAN 2010

Posté par Mel le 31 décembre 2010

2010 fut une année « maudite » en matière de SEP…

Elle était très rude, et je dirais même plus : extrêmement surprenante sur le plan physique que psychique!

J’ai réussi à m’en « sortir » et – malgré ces « impasses »- j’ai aussi vécu de belles rencontres, de superbes retrouvailles et j’ai aussi chanté et dirigé de magnifiques choses!

levent2.jpg

JANVIER

- Mal au pied droit qui part en « vrille ». Il part en « équerre » à droite. Bizarrerie! Mon doigt de pied rougit gentiment, mais ne me fait point mal. Je ne m’inquiète pas tant que ça.

FEVRIER

- Mise en place du Bétaféron à l’hôpital.

Le service me propose de participer à un protocole santé pour suivre mensuellement mon évolution. J’accepte volontiers. Analyses de sang.

- Podologue : Semelles orthopédiques

- Nécrose au doigt de pied : j’ai perdu 1/3 de ce pt’it doigt. Le service Dermato a confirmé le lien avec la SEP (perte complète de la sensibilité). Soins infirmiers intenses pendant 15 jours. j’ai douillé à « mort ».

MARS

- Arrêt brutal de l’Interféron. Consultations en Hôpital de jour au service Gastro.

AVRIL

- Poussée : Hospitalisation en Hôpital de jour

MAI

- Essai d’un autre traitement de fond : COPAXONE. Analyses sang toutes les semaines.

JUIN

- Rendez-vous avec un prothésiste pour réaliser une orthèse au doigt de pied. Je la porte tous les jours. Désormais je transporte ma petite boîte avec du talc.

- 18 juin 2010 : AGRESSION dans le métro par des supporters. Vol de tous mes papiers. 20 minutes d’horreur. Je porte plainte. Visionnage pendant 3h de mon agression. Un policier suit mon affaire de très près. (j’ai toujours son N° de portable en cas d’urgence). MERCI à la RATP, à la Police et à l’Hôtel-Dieu pour leur travail. J’ai accepté d’aller jusqu’au bout de mes démarches (attestations des coups et blessures + suivi auprès d’une psychologue).

Je suis  soulagée de visionner mon courage à résister. Les gens sur le quai ne m’ont pas aidé. Personne n’a bougé sauf un ado de 14 ans qui a réussi à récupérer mon portable et mes clés de maison.

l’appel du 18 juin de Général de Gaulle m’a fait résonner en moi le mot RESISTANCE !!

JUILLET et AOUT

- Arrêt Copaxone. L’hépatite est de retour. Hospitalisation tous les 15 jours. Fibroscan et analyses complètes.

La décision du STAFF de l’hôpital : reprise du traitement en septembre avec un seuil à ne pas atteindre au niveau des transaminases.

SEPTEMBRE

- 16 septembre : COPAXONE me revoilà!
Bonne nouvelle : Le foie est sauvé!!! Les taux ont chuté par miracle.

- Je participe à l’Ecole de la SEP et décide de vous faire partager !! mes comptes-rendus !!

OCTOBRE

- Poussée. Hospitalisation. Crevée

NOVEMBRE

- Nodule à la thyroïde. Echographie et double cytoponction

DECEMBRE

- IRM cérébrale et médullaire. Une belle et nouvelle lésion apparente.

- Poussée… Hospitalisation à domicile.

L’endocrinienne me donne une bonne nouvelle : le nodule est mou et n’est pas cancéreux!! OUF!!! On ne l’enlève pas!

…/…./…

lemagiedelhiver.jpg

QUE 2011 SOIT PLUS SEREINE et que la SEP me lâche un peu

Je vous embrasse tous et @ l’année prochaine!!!

 Clin doeilMel

Publié dans !! La SEP au quotidien !!, Pour les amis bloggeurs!, Tous les articles | 18 Commentaires »

Transport – Citation

Posté par Mel le 28 décembre 2010

 Si vous voulez faire de la mise en scène, n’achetez pas d’auto. Prenez le métro, l’autobus, ou allez à pied. Observez de près les gens qui vous entourent.

Fritz Lang

1003971.jpg

 


Publié dans Citations, Tous les articles | 5 Commentaires »

Sciatique ou poussée ?

Posté par Mel le 27 novembre 2010

aie.jpg

 

Je ne sens pratiquement plus ma jambe gauche (désensibilisation ou hypersensibilité) du pied à la cuisse.

Serait-ce un sciatique ou une maudite Poussée????

Depuis 3 jours je fais un massage doux complet (même si je douille « à mort »).

Ma jambe n’est plus la mienne. Je souffre à chaque fois que je la touche.

Je relativise au max car j’ai rv avec le kiné ce matin.

Faites que ce soit qu’un nerf coincé et que tout rentre dans l’ordre

JE NE VEUX PAS DE POUSSEE !! 

buddypoke.gif

 Le côté positif des choses : je dors super bien!!

Allez courage. L’IRM arrive bientôt (la semaine prochaine)

 Bises de votre Clin doeilMel

 

 

 

Publié dans !! La SEP au quotidien !!, Tous les articles | 1 Commentaire »

la SEP cette semaine

Posté par Mel le 12 septembre 2010

Clin doeilTout est “dit” sur ces 2 photos!Clin doeil

Béquilles + semelles orthopédiques + orthèse pour le petit doigt de pied (nécrosé en février 2010) + chaussures ARCUS  et le talc!

Voici la recette made in Mel pour poser ses pieds, et marcher sous de bonnes conditions!

j’attends avec impatience la confirmation de la poussée “motrice”… MERCREDI !

Bises et portez-vous bien!

Pensez bien à vos pieds! Ils portent nos jambes!

Mel

0951.jpg

 

Publié dans !! La SEP au quotidien !!, Tous les articles | 4 Commentaires »

Le cadeau de mes 30 ans : Aquamassage !

Posté par Mel le 3 septembre 2010

Chers amis,

Je suis déçue….

Image de prévisualisation YouTube

Le concept de cet aquamassage m’intéressait : 2 jets qui traversent le corps sans être mouillé! Rigolo !

 30 minutes de massage.

On gère la position et le choix du jet (mode lissage ou en saccadé).

Par contre, on ne peut pas gérer la vitesse du jet (alors que la vidéo explicite cette manip simple et facile). J’ai appelé immédiatement le responsable qui a diminué au plus vite la profondeur du jet… pas commode

Les zones pour les jambes et pieds étaient fantastiques!

Je me sentais bien jusqu’au moment où je sentis un froid au niveau du dos. Je me suis dit que c’était normal, comme c’est de l’eau… logique! On a l’impression d’être trempée du cou aux pieds!

Le coussin qui est sur la vidéo (pour la position de la tête) n’existe pas!!! De plus, les boissons fraîches offertes après l’aquamassage : MENSONGE

La salle  zen (comme indiquée sur la vidéo..  pourtant c’est la boutique SPA du 11ème !!) MENSONGE !! La machine est situé dans la vitrine du magasin. Je me sentais mal à l’aise, car les gens pouvaient me voir!!Embarasse

Le casque : pas de musique pendant 10 minutes… et puis AYO (la chanteuse) a débarqué dans les oreilles. Je pensais avoir de la musique douce… MENSONGE

Je commençais un peu à fatiguer par le manque de confort à la tête… La machine s’est arrêtée.

Le responsable me sourit et me déclare:

emoticone« c’est super n’est-ce pas? On a l’impression d’être trempé et on l’est pas!« 

Je le regarde dans les yeux et je lui dit : « oh bien sûr! c’est fantastique! »

Je reprends mes affaires et là je touche mon dos. Il est carrément trempé!

 Je lui ai demandé à boire… Il m’a offert gentiment un grand VERRE D’EAU !

….CriCriCriCri

Je suis sortie du magasin. Je me suis dit que ces coffrets zen achetés dans le commerce… Vendent-ils que du MENSONGE?!!

Bises @ tous et Mille excuses auprès de mes amis qui m’on offert ce cadeau.

Vous avez mis tout votre coeur, et c’est le plus important!

Clin doeilMel

Publié dans Divers, Pour les amis bloggeurs!, Tous les articles | 2 Commentaires »

Oeil pour oeil…

Posté par Mel le 13 août 2010

Allez !! du NERF !

Lundi prochain je file aux Quinze-vingt (spécialité ophtalmo)

Pas trop le choix, car le seul rendez-vous avec un spécialiste est pour JANVIER 2011 !

Alors pour écarter la thèse de la Névrite optique… : les urgences!

Dès 17h, je filerai à l’hosto avec mon dossier médical (j’ai une ordonnance toute prête par mon  neuro).

C’est décidé … j’irai de pied ferme 

Clin doeilMel

mauvaisoeilbioniquel1.jpeg

 

Publié dans !! Hôpitaux, médecins et Examens !!, !! La SEP au quotidien !!, Tous les articles | 2 Commentaires »

Un dimanche inoubliable !

Posté par Mel le 9 août 2010

Bonjour @ tous!

Ca y’est! explosion de bonheur pour 24h de folie!

6h de train pour faire une surprise à mon cher Papa : un joyeux anniversaire en compagnie de mon cher fréro!

Après une bonne nuit réparatrice , escale au marché , où j’ai proposé d’immortaliser « photographiquement » ces retrouvailles!

Un jeu de scrabble avec des bancs d’école d’époque pour les enfants…

Papa…. Allons..!! Allez un petit effort… Faisons une photo, chacun son tour!

 Les gens passaient dans le marché et nous regardaient rigoler! Ah qu’est ce qu’elle te fait pas faire ta fille!

Après le coup de folie , cap au bord de l’Allier.

Fréro avait réservé un restaurant sympathique et accueillant!

Je ne vous donne pas le nom du restaurant, car je ne vous le recommande en aucun cas!

Le cadre est magnifique, certes… CEPENDANT…

 1004936.jpg

Voilà ! Pas de chance : nous sommes arrivés à 12h45 et avons quitté d’un pied ferme (avec des crampes) à 15h45!

OUI 3heures de service… 1h d’attente entre chaque plat!

J’ai jamais autant ri avec Papa et Fréro !

L’unique wc était à l’extérieur du restaurant, et il ne fermait pas à clé! 

Fréro a ouvert la porte du wc. Une grand-mère étaient entrain de faire ses besoins. Fou-rire garanti!

La suite : ma truite meunière était carbonisée! Miam quel bon repas!

Le vin catalan, pas terrible

Nous avons passé le temps à prendre des photos.

En voici une qui est pas mal! Un peu design, mais chouette!  Clin doeil

1004939.jpg

Il y avait du monde (beaucoup de personnes âgées).

Certaines personnes ont essayé de se détendre les jambes! 1h entre chaque plat, on commencait tous à fourmiller!

Certains faisaient une petite ballade dans le jardin, et d’autres (nous) commençaient sérieusement à en avoir marre. 

Nous sommes arrivés les derniers au restaurant. Il n’y avait qu’un seul lecteur de carte bleue pour tout le restaurant! 

planrapprocheacutedunejeunefilleheureuseaveclepouceverslehautdusignethumb5833526.jpg

 

Merci Fréro d’avoir choisi ce restaurant! J’ai demandé s’il n’y avait pas de caméra cachée! 

Papa est resté serein et content! Merci pour ton accord pour cet article

24h de folie… 

Clin doeilMel au repos !

Publié dans Mes photos, Tous les articles | 3 Commentaires »

SEP : Dix conseils pour combattre la chaleur

Posté par Mel le 18 juillet 2010

Dix conseils pour combattre la chaleur
par Trish Robichaud
SEP : Dix conseils pour combattre la chaleur dans !! INFOS SEP !! sun

Les personnes aux prises avec la SEP savent qu’il faut trouver des façons de combattre la chaleur. Outre le confort, ces personnes réalisent que le fait de rester au frais peut faire la différence entre une saison estivale réussie et un été à « l’horizontale ».

Voici 10 conseils pour rester au frais quand le temps se fait chaud.

1. Air climatisé
L’air climatisé constitue votre meilleure arme contre la chaleur. Un ventilateur ou un déshumidificateur peut aider à diminuer le taux d’humidité et à rafraîchir l’air. Si cela ne suffit pas, allez au centre commercial, à la bibliothèque ou à n’importe quel autre endroit où l’air est climatisé. Si l’usage d’un climatiseur est prescrit par un médecin, l’achat d’un tel appareil fait partie des frais médicaux déductibles d’impôt (jusqu’à concurrence de 1000 $).

2. Restez à l’ombre
Gardez vos stores fermés entre 11 heures et 14 heures, à tout le moins. Le soleil est très chaud au milieu de la journée. Si la température ambiante se réchauffe, vous aurez de la difficulté à la faire baisser le soir.

3. Dormez seul
Vous aurez plus de facilité à rester au frais si vous n’avez pas dans votre lit la chaleur de votre conjoint ou d’un animal domestique, chien ou chat.

4. Portez du coton
Le coton absorbe la transpiration, ce qui peut vous aider à rester au sec et à vous sentir plus confortable. Le jour et la nuit, optez pour des vêtements et des draps en coton de couleur pâle. En absorbant la transpiration, les draps de coton laissent respirer la peau, ce qui favorise votre confort et réduit l’agitation pendant la nuit. Une bonne nuit de sommeil améliore le niveau d’énergie et la mobilité.

5. Douches et bains froids
En été, rien n’est plus satisfaisant que de prendre une douche ou un bain froid. Il suffit parfois de faire couler de l’eau froide à l’intérieur des poignets (ou d’un autre point de pulsation) pendant quelques minutes pour se rafraîchir. Si vous avez de la difficulté à dormir la nuit, remplissez un bassin d’eau froide et faites tremper vos pieds. Cela vous aidera à rester au frais !

6. Faites de l’exercice modérément
L’exercice est important, certes, mais il peut être tentant d’abandonner toute activité quand il fait chaud. Faites de l’exercice modérément, sans trop vous pousser, et assurez-vous de prendre ensuite une douche froide pour abaisser la température de l’organisme.

7. Essayez la natation
Si possible, faites de la natation cet été. Ce sport fait travailler tous les groupes musculaires tout en maintenant à la baisse la température de l’organisme. Il favorise également l’équilibre et la mobilité.

8. Cherchez l’ombre
Lorsque vous êtes à l’extérieur, asseyez-vous toujours à l’ombre et mieux encore, là où il y a une brise.

9. Portez un chapeau
Le soleil qui plombe sur votre tête peut avoir des répercussions importantes sur la température de l’organisme : portez toujours un chapeau à l’extérieur.

10. Vêtements réfrigérants
De nombreux fabricants font maintenant des vêtements réfrigérants : vestes, chapeaux, etc. L’été dernier, mon mari est revenu à la maison avec des foulards de tête réfrigérants munis de cristaux gélifiés qui retiennent la fraîcheur quand ils sont mouillés. Il suffit de les passer sous l’eau et de les enrouler autour de la tête. Ils restent frais, tant qu’ils sont mouillés – formidable !

Publié dans !! INFOS SEP !!, !! La SEP au quotidien !!, Tous les articles | 4 Commentaires »

Venise – Chant

Posté par Mel le 21 mai 2010

youpi.png

C’est magique et c’était impensable qu’un jour je puisse y aller…

Après Rome, voici Venise en chant! Oui Mel y chante là-bas! 

Je suis très heureuse! Grâce au soleil, mon doigt de pied reprend un peu de vigueur! 

Mon avion décolle à 18h. Il reste ce matin pour consulter vos blogs!

Je vous embrasse tous et ne manquerai pas de vous déposer des photos « Made in Mel » !

@très vite !! (je rentre mardi)

 Clin doeilMel

sejouravenise1.jpg

Publié dans Divers, Pour les amis bloggeurs!, Tous les articles | 7 Commentaires »

Une enflure… Quelle enflure!!!!

Posté par Mel le 14 mai 2010

 Mon doigt de pied refait son cinéma!

Il veut obtenir « la palme d’or » du doigt de pied le plus « Chiotant » de l’histoire.!!

Ne vous en faites pas la nécrose n’est pas encore de retour… Cependant… il faut de nouveau faire gaffe… Ah mais c’est pô pochib’ cha!

j’ai appelé mon podologue qui ne pouvait hélas me recevoir que pour fin juillet… Il a bien compris mon problème et m’a donné une autre adresse : un confrère bossant dans une clinique!

RV le 1er juin.Argent

Mes chers amis, je pense avoir besoin d’un appareillage pour mon chti doigt de pied!

Ce n’est qu’une hypothèse, mais je sens que je vais devoir en arriver là!

Maudite SEP!!

Ma jambe et pied gauche repartent à l’Est!

J’ai contacté parallèlement le service dermatologie de l’hôpital (qui s’était occupé de ma nécrose). Le service est fermé aujourd’hui! Langue 

J’appelerai donc lundi sans faute et tenterai d’avoir un rendez-vous le plus rapidement possible.

Je préfère avoir 2 avis avant de me lancer dans cet appareillage à la Terminator!

Bises à tous et soutien!

 Clin doeilMel

f0ightw3.jpg

 

 

Publié dans !! Hôpitaux, médecins et Examens !!, !! La SEP au quotidien !!, Tous les articles | 2 Commentaires »

Des petites nouvelles

Posté par Mel le 28 avril 2010

Coucou à tous!

Le rendez-vous avec le neurologue libéral approche (mardi prochain)… On programme un nouveau traitement de fond « Copaxone » : 1 injection tous les jours.

Je suis soulagée de savoir que Copaxone n’aura aucune incidence sur le foie, le sang et sur le psychisme. 

Adieu le Bétaféron et ses préparations ! Langue

Bienvenue à toi ô Copaxone : seringue pré-remplie à mettre au freezer… 

Je demanderai un stylo injecteur.

Les zones de pîqures sont quasi-identiques au Bétaféron. Donc on y va… En route pour l’aventure… dans quelques jours!

final29gjournalad.png

…./….

Le bras me joue des  petits tours… ça pîque/tire/brûle un peu… Encore des zones de sensibilisation (ou le contraire)… Patience, patience.

La main reprend de la vigueur…. Le pouce et l’index sont bien atteintsAllez du NERF ! Rire

Et les pieds... c’est hélas une autre affaire.. ça commence à grouiller… Le syndrôme de lhermitte revient en rythmes endiablés (ou endiablants)! 

Je vais peut-être demander de passer 2 IRM (cérébral et médullaire).

Qu’en pensez-vous? Mes derniers IRM datent de décembre.

…./….

@ part ça, je chante, je vis, je travaille la musique… et ai acheté de nouvelles chaussures ARCUS!

Bises et tenons le cap!

Clin doeilMel

 

Publié dans !! La SEP au quotidien !!, Tous les articles | 5 Commentaires »

Les nouvelles

Posté par Mel le 11 avril 2010

Bonjour @ tous et @ toutes!

J’ai mis du temps à vous écrire, car je ne trouvais les mots « exacts » pour vous expliquer mes soucis avec l’hôpital.

J’ai 29 ans et je souffre depuis une semaine d’une 5ème poussée de SEP « douloureuse » sensitive. J’ai des crises de souffrance au quotidien (même la nuit : compresses de gel froid, rivotril. Je brûle à en pleurer).

Depuis le 30 mars je douille, et dès le 2 avril je prends rv en urgence (service neuro de l’hôpital) avec un nouveau neurologue.

Comme je vous l’avais expliqué, le neurologue m’avait confirmé qu’il engageait immédiatement une hospitalisation complète de 5 jours.

Les journées se défilent et l’hôpital ne me contacte pas... Je commence à téléphoner :

emoticone : « Nous n’avons pas de lit… Rien… Peut-être demain..

Cri : « Je veux parler avec mon neurologue référant.. La douleur s’étend au bras jusqu’au pli du coude

emoticone :  Je suis désolée, mais on ne peut rien faire pour vous..

…../…../…../….

Je continue à patienter encore 24h et reprends le combiné!

J’appelle 60 fois le service et le bureau des hospitalisations en 4 jours… La poussée prends une avancée : jusqu’au poignet avec perte de sensibilité.

emoticone : Pas de lit… Attendez … ou bien je vous conseille d’aller aux urgences ce jour.

…./…./…./….

Sur le conseil du service neurologue, je m’élance seule, pensant pouvoir obtenir un bolus de cortisone!

J’arrive à 16h. Le temps tourne… 19h. Toujours en attente. Pas de lit pour m’allonger. Il sont occupés par des SDF…. Je ne comprends pas… Je souffre.

Je croise le médecin chef vers 20h30 qui me déclare mot pour mot :

emoticone : « Ce n’est pas la peine de rester ici!!! Vous serez déçue de notre prestation!!!! La SEP n’est pas une maladie. Une poussée n’est pas une URGENCE ! Allez au bureau des consultations du Service Neurologie!*

 Triste : Docteur, je REVIENS du service neurologie! Il n’y a pas de lit au service. Il faut qu’on me soigne! Je perds la mobilité de mon bras droit! On m’a dit de venir ici!

emoticone : « PUISQUE JE VOUS DIS QUE CA NE SERT A RIEN DE VENIR !

Surprise: Docteur, ce n’est pas possible!!! Je souffre!!! j’en peux plus! Votre infirmière m’a dit de patienter pour un bolus de cortisone!

emoticone : « RENTREZ CHEZ VOUS !!

TristeTriste : Je sais que vous êtes fatigué, mais dites-moi à l’avance ce que vous allez me proposer! 

PAS DE REPONSE..

 …/…/…./….

Je craque en salle d’attente, je n’en pouvais plus. Une jeune parkinsonienne (qui est aussi en crise de « poussée) vient à ma rencontre. Sa mère me propose de retourner à l’accueil principal. 

…/…/…

Coup de spectacle : Mel n’est plus affichée sur la liste d’attente! J’aurai quitté le service des urgences à 18h30!!! 

21h je pleurais en salle d’attente. Coup de fil de mon parrain qui me cherche. On lui a annoncé que j’avais quitté le service.

21h30: consultation avec un médecin interne. Confirmation d’une poussée. 

PAS DE CORTISONE, NI DE MORPHINE. 

Je rentre à la maison si furieuse

…/…/…

Le lendemain je n’abandonne pas.. Je retéléphone le secrétariat de mon neurologue référant. 

Indeci: « Je veux parler avec le docteur D! »

emoticone: « Il est occupé. Impossible »

Cri : « Ecoutez Madame, c’est MON MEDECIN ! C’est une URGENCE ! J’exige à lui parler!

…/….

Le médecin me téléphone. Il comprend mes souffrances et appelle le bureau des hospitalisations.

RV en Hôpital de jour toute la semaine prochaine à partir du mardi 13 avril pour 5 bolus de cortisone.

…/…/…

Le lendemain (vendredi dernier), consultation avec mon neurologue.

emoticone : « Le neurologue des urgences n’a pas fait de demande d’hospitalisation ».

Triste : « C’est dégueulasse docteur! Comment peut-on faire des choses pareilles à une patiente! Je souffre tellement!

emoticone : « Je comprends tout à fait.Votre dossier n’a pas été fait. Vous êtes attendue au service à 11H30 mardi. On va vous soulager.

emoticone : « Mademoiselle prenez rv avec un neurologue libéral. Je vous propose de vous voir tous les 6 mois, et ainsi vous serez suivie chez nous et chez lui.

…/….

Voilà mes péripéties chers amis.

MEL PREPARE UN COURRIER ET VAIS LE REMETTRE EN MAINS PROPRES MES MALHEURS !

J’ai pris rv avec un neurologue libéral mercredi prochain.

QUE MA SOUFFRANCE SOIT UN TEMOIGNAGE POUR VOUS TOUS.

SURTOUT NE VOUS LAISSEZ PAS ABATTRE PAR CES DEGUEULASSERIES!

NE PERDEZ PAS PIED ET GARDEZ VOTRE ESPOIR DE VIVRE !

Je souffre encore, mais serai soulagée de mes maux la semaine @ venir!

UN PATIENT n’est pas qu’un simple PAPIER ADMINISTRATIF. Il faut SE BATTRE !

Je ne baisse pas les bras… Avec vous le combat continue!

Merci pour vos commentaires, soutien !

Bises de votre Clin doeil Mel 
ps: la parkinsonienne m’a téléphoné hier. Elle n’a pas été admise aux urgences.

Les maladies neurologiques ne sont pas considérées comme une URGENCE !!

lettre.jpg

 

 

 

Publié dans !! Hôpitaux, médecins et Examens !!, Pour les amis bloggeurs! | 15 Commentaires »

Courses sur Internet

Posté par Mel le 4 mars 2010

Allez… il faut écouter ses pieds... ils sont un peu fatigués et je ne sais pas comment faire mes courses avec des béquilles…! Langue

 Alors… je me tente aux courses via internet!

Des légumes, du lait, du jus d’orange, quelques fruits et yaourts. 

Tentons l’expérience!

Bises @ tous et @ toutes !

bouletteattitude.jpg

Publié dans !! La SEP au quotidien !! | 7 Commentaires »

1234567
 

Son Corps à Coeur |
rayondesoleil22 |
merci mon by pass |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cigarette électronique
| Quantum SCIO
| Le Mangoustan