CONCERT REINERADES HUGUES REINER – LUNDI 17 OCTOBRE TEMPLE DE PASSY PARIS 16ÈME

Posté par Mel le 12 octobre 2016

CHER TOUS,

je vous annonce un concert à ne pas manquer!

Avec l’accord de mon ami Hugues, je vous fait partager l’une de ses improvisations et l’affiche de son concert.

Il a une dextérité phénoménale et j’ai prévu de me placer au 1er rang pour voir ses mains qui virevoltent au piano.

UN TALENT EN OR en plus d’être chef d’orchestre et chef de choeur.

hugues reiner

Depuis fort longtemps je voulais l’entendre et le rencontrer, et voilà que la vie me permet de collaborer musicalement avec lui.

Si vous êtes de la région Parisienne, venez l’écouter!

Vous ne serez point déçus.

Image de prévisualisation YouTube

Je vous embrasse et VIVA LA MUSICA!

@u Lundi 17 octobre Hugues!

ENTRÉE LIBRE!

(19 rue Cortambert temple de Passy – Paris 16ème métro Trocadéro – Accessible handicap (ascenseur))

@ bientôt qui sait.. pour de vrai!

;-) Mel

REINERADES

Publié dans Pensées musicales, Pour les amis bloggeurs!, Tous les articles | 1 Commentaire »

UN SOS POUR UNE AMIE TRAVAILLEUR INDÉPENDANT EN DETRESSE

Posté par Mel le 10 octobre 2016

Coucou chers amis de coeur,

j’ai une amie de mes années Lycée qui actuellement vie une trèèès grosse difficulté…

Ses années en tant que travailleur indépendant vire au CAUCHEMAR et ne peut désormais affronter la VIE QUOTIDIENNE en toute sérénité.

!!!!!!!

grumeau peur

Je pense qu’elle n’est hélas pas la seule à vivre à ce plafond-là… et il faut en parler.

Je lui ai promis que je partagerai sa publication.

Si vous souhaitez connaître SON SOS je vous invite à cliquer sur cette image.

elo

MERCI POUR ELLE, pour mon amie de 20 ans d’amitié.

ça me « fend le coeur » ma bichette, car je sais que tu n’aimes pas publier tes peines.

Je vous embrasse tous bien fort

…. et Elo, s’il te plait, garde ton moral.

NE FLANCHE PAS et CHANTE!!

:-( Mel

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans ...TEMOIGNAGES..., Tous les articles | Pas de Commentaire »

LES DESCHIENS – LA FROMAGERIE MOREL

Posté par Mel le 9 octobre 2016

« Qu’as-tu donc dans ton panier…. du fromage, du fromage »

« Qu’as-du donc dans ton panier.. du fromage de chez Morel! »

Image de prévisualisation YouTube

La chanson Européenne, l’hymne du fromage avec le son du clavier… c’était bien LES DESCHIENS!

J’espère que vous allez bien en ce dimanche ensoleillé!

Bises humoristiques.

;-) Mel

Publié dans Bonne humeur !, Histoires drôles/Quizz/Devinettes/sketches, Tous les articles | Pas de Commentaire »

BLOGGEUSE A ROULETTES – ANAÏS ET SON TEMOIGNAGE

Posté par Mel le 4 octobre 2016

Re-Coucou!

Je vous présente Anaïs, une amie bloggeuse que je connais depuis presque 7 ans maintenant.

Elle a publié un article très touchant sur son compagnon de vie, atteint d’une SEP très agressive.

anaisbloggeusearoulettes

Avec son accord, je vous fait partager son témoignage d’amour, car cela en vaut la peine.

La vie n’est pas rose et parfois incompréhensible,

mais l’Amour est tellement GRAND…

chagall tableau amour blog

Merci Anaïs. Je garde en mémoire toutes nos discussions depuis nos 7 ans.

Longue vie à ton blog et à bientôt de re-discuter avec toi.

Je t’aime fort bichette,

;-) Mel

Micro laisser parole blog temoignage

BONJOUR, BONJOUR !

 
Je n’ai sans doute jamais eu autant de peine à vous écrire aujourd’hui. En effet, il y a un peu plus d’une semaine j’ai perdu un être très cher à mon cœur, très cher à mon âme... 

J’ai perdu l’homme de ma vie et oui je n’ai que 23 ans et j’ai perdu celui que j’aimais le plus au monde. Nous étions ensemble depuis l’année 2004. J’avais tout juste 10 ans et j’ai rencontrer l’amour à cet âge là. Si je vous écrit aujourd’hui c’est parce que j’en ai besoin et c’est même plus qu’un besoin je vous dirai même que c’est vital. Depuis qu’il s’est envolé je me sens tellement vide mais aussi à la fois habité intérieurement. 
BLOGGEUSE A ROULETTES - ANAÏS ET SON TEMOIGNAGE  dans ...TEMOIGNAGES... 230060_2029019972079_3256921_n
C’est une sensation étrange, j’ai le cœur complètement arraché mais je me sent animé d’une force si puissante. Mais avant de vous parlé du pourquoi de cette douleur j’ai envie de vous raconter mon histoire de Notre histoire. Cela fait un moment que je savais qu’il fallait que je vous en parle mais j’en ai jamais trouver le moment et je pense que aujourd’hui il est temps…
J’ai rencontrer Benoît dans l’année 2003 dans un centre spécialisé pour les personnes handicapées situé sur Toulouse. Je me souviens de ce jour là mais plus de la date. Nous étions en classes en CM2 il me semble et tu es arrivé là complètement perdu parmi tout ces gens en fauteuils roulants. J’ai le souvenir que tu te mettais à l’écart du monde et pourtant tu étais toujours assis à côté de moi… A l’époque je ne savais pas ce que tu avais car tu ne te livrais pas beaucoup. Et puis un jour en plein cours je me suis mise à lire un poème que j’avais écris (j’en écris depuis l’âge de 7 ans). Il était pour mon grand-père que je n’ai jamais connu et à cette époque là mes mots étaient encore enfantin et puis je me souviens tout le monde m’a félicité sauf toi ! Tu m’avais dis il est nul ton poème y a même pas de rime moi aussi j’en écrit. Je crois que c’était la première fois que j’ai entendu ta voix. Au départ j’étais frustré de cette phrase mais elle a eu un écho en moi et de suite ça m’a permis d’évoluer.
 dans ...TEMOIGNAGES...
Et puis environ une semaine plus tard tu as lu Ton poème celui que tu avais écrit pour ton jumeau et je me souviens ce jour là tout le monde à arrêter de parler. Tu n’avais que 10 ans et tes mots ressembler déjà a ceux d’un adulte. 
Suite à cela on à commencer à ce parler à ce connaître au fur et à mesure. Et puis un jour alors que j’allais quitter la classe après une matinée de cours tu m’as attrapé par les cheveux moi bien sûr j’ai crier et toi tu as dis « ahhh j’ai une mèche de cheveux j’ai vu l’épisode de Titeuf je voulais faire comme lui avec Nadia » (je ris encore de cette anecdote).
Puis en Mars 2004, je me fais opérer de mes jambes avec une multiple chirurgie et après quelques jours à l’hôpital « Purpan » je reviens au centre de rééducation fonctionnel toujours dans le même centre mais cette fois-ci dans un autre secteur. 
J’étais dans cette chambre clouée à mon lit et plâtrée au niveau de mes jambes, j’avais mal. Et le premier à entrer dans ma chambre c’était toi Benoît, même si les infirmières te disait de partir toi tu restais là en me disant « wouah tes plâtres sont immenses il faut que je te les tague ». Et puis au fur et à mesure des jours tu es resté là près de moi omniprésent toujours là pour jouer une partie de GameCube ! 
Je commençais à aller mieux mais toujours clouée à mon lit (ça a duré plus d’un mois) et puis un soir il faisait nuit, une infirmière me donne une carte en me disant « quelqu’un m’a demandé de te donner ça ». Je l’ouvre et j’y découvre une lettre remplie de cœurs et puis le téléphone sonne c’était Toi et tu me dis « Pour la lettre c’est moi, je suis tombé amoureux de toi dés la première seconde où je t’ai vue » je te répondais « ah bon ? Et j’ai fais quoi de particulier » et tu m’as dit « Rien, tu es spéciale, t’es belle et pas que physiquement t’as un beau cœur et par dessus tout tu n’as aucune pitié envers moi » Et depuis ce jour-là on ne sait jamais quitté. 
On s’est aimés comme ce n’était pas permis bien sûr on c’est disputés comme tout le monde mais 5 minutes après on se retrouvait parce que entre nous c’était beau c’était fort !
Je me souviens le jour où tu m’as présentée à ta maman et ton frère jumeau tu avais dis « Je vous présente la femme de ma vie ! » Et a y penser aujourd’hui tu avais parfaitement raison. Les jours ont passé avec toujours autant de bonheur et de joie de vivre. Jusqu’au jour où j’ai compris la réalité de ta maladie parce que tu ne laissais rien paraître.
Une Sclérose en Plaques si jeune normalement on a cette maladie vers les 30 ans et toi tu l’avais déjà. Je me souviens de tes injections je t’y accompagnai pour te soutenir. Et puis un soir allongé près de moi tu me dis  »Tu sais Nana moi je vais pas vivre longtemps je vais mourir jeune je ne serai pas toujours comme je suis aujourd’hui je sais que la maladie va tout me reprendre mais ne t’en fais pas je serai toujours là je serai ton étoile je serai là pour toi » 
Ce jour-là j’ai compris pourquoi tu vivais à fond j’ai compris pourquoi tu courrais toujours au lieu de marcher j’ai compris toutes les pires conneries que tu pouvais faire comme « renverser 4 kilo de billes dans les couloirs ou même inonder les couloirs de l’hôpital, j’ai compris pourquoi tu riais en permanence rare sont les fois où je t’ai vu pleurer. 
Et en Septembre 2004, c’était la rentrée de la 6ème mais moi je suis arrivée qu’en octobre parce que j’étais toujours en rééducation intensive afin de quitter mon fauteuil roulant pour un déambulateur. 
Je me souviens mon frère m’avais accompagné ce jour-là et encore une fois Benoît tu as étais le premier à m’accueillir. Toujours là pour moi mon ange gardien.
S’en ai suivi deux années de fous rires et de moments moins faciles. Je me souviens qu’un jour pendant la recré je m’étais assise sur un banc et toi au dessus de moi en train de me parler et puis la sonnerie sonne et tu me dis je suis coincé. En effet c’était un banc en ferraille plein de trous et toi tu t’étais coincé les doigts dedans. 
On avait tout essayé pour te sortir de là mais impossible et tu fatiguais de rester debout parce que tu étais en train de perdre la marche à ce moment là. Et on a pas eu d’autre choix que d’appeler les pompiers et ils ont dû scier le banc ! Il n’y avait que toi pour faire ce genre de chose d’ailleurs tu m’avais dit « Il n’y a qu’un seul Benoît comme moi » Tu avais raison. 
209637_1976312014413_2339473_o
Vers l’âge de 13 ans tu te mettais à fumer et tu disais « Autant que je teste tout dans la vie parce que la mienne va être courte » Du coup, je t’ai laissé faire. Et puis est venue l’étape du fauteuil roulant. Parce que tu ne faisais que tomber à chaque pas un peu plus chaque jour. La kiné t’apporte ton fauteuil et tu lui as dis « T’es qu’une salope tu crois que je vais me mettre dedans si je m’y assois ça voudra dire que je ne pourrais plus jamais en ressortir » Tu avais une telle conscience des choses pour ton âge une telle maturité c’était frappant !
Puis tu as fini par accepter et moi j’ai fini par quitter mon déambulateur pour retrouver mes roulettes à mon tour parce que la vie est comme ça et on était liés. 
Et un jour au moment du repas après une hospitalisation je te vois très mal tu tremblais tellement que tu ne parvenais plus à manger tout seul. Je me souviens de ta colère tu pétais les plombs tu jetais toutes les assiettes et tu criais   »Regardez comment je deviens regardez-moi ! » Deux infirmières te faisaient manger une pour te tenir la tête et l’autre pour t’aider à amener la cuillère vers ta bouche. Je me souviens de tes larmes et de ton désespoir, face à cela avec ton meilleur ami on avait décidé de prendre ce rôle alors on t’a fais manger comme ça tu restais avec nous à table.
Ce fut une période tellement difficile que tu as été obligé de quitter ce centre pour un autre et moi j’ai quitté Toulouse pour la Rochelle suite à la séparation de mes parents. Mais on était toujours en contact et on essayait de se voir quand on pouvait…
Puis l’année 2010 est arrivée, je me fais opérer de la colonne vertébrale à cause d’une scoliose aggravée. Je retourne donc ensuite au service où on s’est connus et puis une amie me dit que tu es mal très mal que la maladie prend le dessus que tu ne parles plus trop… 
Face à ça clouée à nouveau dans mon lit je demande à ma mère d’aller prendre de tes nouvelles à l’autre centre elle essaye et on lui refuse l’accès.
Et vient le jour où je quitte mon lit et ma kiné me descend au rez-de-chaussez, je sors de l’ascenseur et je vois quelqu’un en fauteuil roulant qui ne bouge plus qui a le regard vide. Je réfléchis pendant une demi-heure parce que ce visage me disait quelque chose. Je sors de ma séance de kiné et là j’ai compris que c’était toi je crie à ma mère « Maman j’ai croisé Benoît ! » 
Du coup, je remonte et je demande à te voir car du coup on était à nouveau dans le même service ! Et on me donne le numéro de ta chambre et je te vois on se regarde et un immense sourire apparaît sur ton visage ! 
J’entends ta voix qui n’est plus vraiment la même car tu étais en train de la perdre. Mais au fil des jours on trouve des codes pour se comprendre on se comprenait si bien, que souvent même les infirmières venait me chercher pour comprendre ce que tu voulais dire. A ce moment là tu as tout juste 19 ans et moi bientôt 18 ans. 
Pendant 3 mois on redevient inséparables présents l’un pour l’autre, tu étais toujours le même souriant racontant toujours des blagues ou alors en faisant des bras d’honneur au infirmiers qui ne voulaient pas te mettre dans ton fauteuil ! 
Un jour au centre notre éducatrice décide de faire de la barbe à papa toi tu ne mangeais plus que des choses liquides et ce jour-là on te donne de la barbe à Papa et je vois tu t’étouffe tu tousses de toutes tes forces… Je prends alors conscience que tu luttes pour respirer ! A chaque crise de toux ou parce que tu étais encombré je te tenais la main ou t’appuyais sur ton torse pour t’aider à cracher. Je suis là pendant les séances de kiné, pendant les aérosols.. Et puis ça passe tu vas un peu mieux j’avais même réussi à te faire prendre 3 kilo et avec ta maladie ça relevait du miracle ! 
Et puis vient la fin de ma rééducation pour mon dos il est temps pour moi de revenir à La Rochelle et toi tu partais dans un nouveau foyer médicalisé à St Girons. Je me souviens notre séparation était si difficile parce que quelque part on savait que c’était la fin de quelque chose.
Tu part au foyer on reste en contact on s’écrit on s’appelle et on se voit quand je descends à Toulouse… 
73416_10200696709287072_759150953_n
En 2013 alors que je fais une demande pour revenir habiter dans le sud on se donne rendez-vous place du capitole et là je te vois tu as perdu la parole mais tu parviens encore à me tenir la main. 
Ce fut une étape encore difficile de me dire que je n’entendrais plus le son de ta voix. Mais toi, tu es là et tu me dévores des yeux et tu bouges juste les lèvres pour me dire oui ou non. Et on continu comme ça on trouve des codes pour communiquer on s’adapte mais tu es désormais prisonnier de ton propre corps.
Entre temps, je trouve un appartement sur Toulouse du coup tu viens parfois avec ton infirmier à la maison là on parle et je dis ton rêve le plus cher qui était de sortir un recueil de tes poèmes parce que tu as écrit autant que tu as pu le faire. Mais encore actuellement on a pas pu sortir ton livre et à ce jour c’est mon seul regret. 
Puis un jour tu viens à la maison et je t’avais fais la surprise de t’amener ton meilleur ami et ce fut une joie mais aussi une immense tristesse parce que ce jour là j’ai appris qu’il ne te restais plus que quelques mois à vivre. 
Mais qu’importe tu as tenu trois années supplémentaires et je t’ai toujours soutenu je te l’avais promis…
190501_1956351555414_7426807_n
Je suis venu te voir pour la dernière fois fin avril 2016. Je ne savais pas que c’était la dernière fois mais quand tu as entendu ma voix tu as fais un malaise parce que tu ne parvenais plus à me voir c’était dur tu me cherchais du regard. Je suis restée toute la journée à tes côtés dans l’unique but de t’apporter de l’amour et essayé de te faire rire. Puis je suis partie sans savoir que c’était la dernière fois que je te voyais. Je t’écrivais toujours et je prenais de tes nouvelles.
Et Lundi dernier le 11 Juillet 2016 le foyer m’appelle pour me dire que tu t’es envolé le dimanche 10 Juillet 2016. Tu es partie le jour où le Portugal à gagné pour l’euro sachant que tu étais Portugais pour moi ce n’est pas du hasard parce que ce soir là j’ai été envahie de papillons chez moi et il y en avait aussi pendant le match. Je suis persuadée que c’était Toi.
Depuis ce jour, je survis parce que c’est difficile j’ai l’impression qu’on m’a arraché le cœur quand j’ai appris ton départ j’ai hurlé, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps j’ai hurlé ton nom et hurlé que je t’aime… 
De toutes les épreuves de ma vie c’est celle-ci la plus dure parce que je t’ai perdu tu étais mon tout, mon meilleur ami, mon amour, mon confident, mon frère, mon double, mon pilier dans la vie… 
Du coup tu vois c’est dur d’avancer j’ai plus envie de rien j’en ai même arrêté de manger et de dormir. Mais je sais que maintenant tu es libre de ton corps, libre de respirer, libre de rêver.
Mais j’aurais tellement rêvé que cette foutue Sclérose fasse une pause. Tu es parti à l’âge de 25 ans c’est trop tôt pour rejoindre les nuages mon ange tu méritais tellement une autre vie tu étais tellement incroyable tu étais tellement toi. 
En apprenant ton envol, j’ai eu envie de tout arrêter mais ce blog auquel je tiens tant. Mais si j’arrête ici ça serait donner raison à cette foutue maladie et tu ne serait certainement pas d’accord ! 
Alors je te fais la promesse de continuer de continuer pour toi et avec toi. De continuer à vivre pour te montrer au travers de mon âme tout ce que tu n’as pas eu le temps de vivre. Je vais m’engager pleinement dans le combat contre la Sclérose en Plaques pour combattre en ton nom ! 
252519_2106208661748_715079_n
 
Je te promets d’être forte encore plus forte que je l’étais déjà et pardonne-moi si parfois je craque mais c’est dur la vie sans toi. Mais merci pour tes jolis signes que tu m’envois je sais que tu es là près de moi.
J’aurais pu finir ce long article par dire que tu laisses un vide et que j’en souffre beaucoup. Mais pour finir j’ai juste envie de te dire merci, merci d’avoir fait en sorte que je devienne la femme que je suis aujourd’hui. Merci de m’avoir aimée pour ce que j’étais et d’avoir donné un sens à ma vie. Merci d’avoir été de passage dans ma vie mon ange gardien.
 
Je t’aime et t’aimerai au-delà de la mort et s’il-te-plaît attends moi… »

Publié dans ...TEMOIGNAGES..., Tous les articles | 2 Commentaires »

CAPSULITE – LE RETOUR

Posté par Mel le 4 octobre 2016

Cher @mis du net, et anonymes d’un simple clic,

cela fait 10 mois que Dame Capsulite fait partie de ma vie quotidienne.
Parfois elle est bien douloureuse,

elle s’installe même au coucher et m’oblige à devenir gauchère pour des petites tâches…

Je reste zen, mais parfois j’en ai marre.

capsulite epaule

Ce n’est pas une capsulite rectractile (je ne perds pas la mobilité de l’épaule).

Je mets du chaud dès que possible et lorsque je rentre à la maison je m’allonge et la douleur se calme.

Cet article n’est pas très joyeux, un jour je serai guérie…

Mais QUAND?

Bises douloureuses.

:-( Mel

supermal douleurs douleur sep epaule

Publié dans !! Hôpitaux, médecins et Examens !!, Tous les articles | 2 Commentaires »

LUCI CARE + ALPHABET – IMPRO MEL

Posté par Mel le 28 septembre 2016

Mozart… vous avez dit Mozart????

MOZART

Cher tous,

me voici en mode Classique pour vous présenter 2 extraits de Mozart qui sont chantés régulièrement dans les chorales.

LUCI CARE et ALPHABET

Cela me fait bien plaisir de vous transmettre ces 2 enregistrements!

Mozart, c’est tout un Art!

grumeau.jpg

J’espère que vous vous portez au mieux.

J’ai quelques articles en cours d’écriture, alors dans cette attente, je vous adresse mes pensées musicales.

A tout bientôt et bon mercredi à tous!

;-) Mel

Publié dans Impro Mel, Tous les articles | 2 Commentaires »

UN BONJOUR DE MEL – VACANCES

Posté par Mel le 19 septembre 2016

Un coucou les amis :)

Je m’absente un peu du net car j’ai pris une semaine de vacances pour bien me reposer!

vacances congés repos

je n’ai pas super accès à internet. Ne vous inquiétez pas, je vais bien et je pense à de belles choses!

des bises à tous.

Très belle belle semaine et prenez-bien soin de vous.

:-) Mel

grumeau

Publié dans Bonne humeur !, Pour les amis bloggeurs!, Tous les articles | 1 Commentaire »

J.O PARALYMPIQUES DE RIO – SOUTIEN EQUIPE DE FRANCE TIR À L’ARC

Posté par Mel le 7 septembre 2016

Chers @mis,

J’avais lancé un défi sur Facebook pour recueillir les t-shirts amis archers Handisport tir à l’arc et prendre des photos avec mes amis.

J’ai reçu 16 t-shirts  des 4 coins de la France jusqu’en Algérie, dont certains sont des archers Médaillés en championnat du Monde, Europe, France et Régionale!

100_0748

Nous étions une bande de copains prêt à l’aventure de ce défi.

Ce fut un moment inoubliable et vivifiant!

Les J.O Paralympiques débutant ce soir (cérémonie d’ouverture), voici donc nos sourires pour soutenir l’équipe de France de Tir à l’Arc!

100_0751

J’ai proposé 2 lieux recto/verso sur Paris : Place de l’Opéra Garnier et Place Vendôme!

Il pleuvait un peu. C’est la raison pour laquelle l’une des photos a reçu une goutte d’eau!

100_0754

Nous avons vécu quelques moments de fous-rires, et c’était chouette.

L’une d’entre nous est venue spécialement d’Albi.

Très belle générosité!

100_0756

Merci Guillaume, Sylvie, Syvlie 2, Julien, Mi-Mi, Christian, Rose-Anne, Benjamin, Vincent, Nicole, Inès, Thibaut, Thomas, Soizic pour votre présence.

Merci également aux prêteur des t-shirt Stephane Gilbert, Gladys Charreau, Eric Pereira, Kad Walache, Sylvie Delpech, Vincent Hybois, Franck, Lydie Chapart, François Degrange, Celine Heinrich, Dominique Rieu, Philippe Horner, Armando Cbr

En avant les J.O Paralympiques de RIO!!

YES WE CAN(NE)

logohandisport.jpgLogo_JO_d'été_-_Rio_2016_(Paralympiques).svg

HAUT LES COEURS ET TOUS EN CHOEUR MERCI DE PARTAGER NOTRE JOIE ET NOTRE SOUTIEN AUX ATHLÈTES!

J’ai une pensée spéciale pour Eric Pereira qui sera bientôt sur le Pas de Tir à Rio! Il tirera le 14 septembre prochain!

Eric on est tous derrière toi… d’ailleurs tu vois nous sommes prêts à voir ta flèche dans le ciel!

Des bises de COEUR @ tous!

;-) Mel

100_0757

 

Publié dans HANDISPORT - TIR A L'ARC, Tous les articles | 2 Commentaires »

MALAISE SEP – HOMMAGE POUR UNE FEMME QUI M’A AIDÉ À PARIS

Posté par Mel le 4 septembre 2016

Cher tous,

jeudi dernier j’avais rendez-vous à l’hôpital en pleine canicule pour un examen médical.

Je suis sortie de chez moi pour prendre le métro et j’ai senti le soleil qui plombait en 10 secondes mes épaules.

J’étais prête à affronter la chaleur.

Lunettes de soleil, canne, robe décontractée, je me lance à l’aventure des transports en commun.

Bonne journée soleil lundi mardi mercredi jeudi vendredi main

J’avais organisé  mon parcours pour me rendre dans un nouvel hôpital….

mais voilà, la chaleur m’ayant plombée, j’avais perdu le sens de mon orientation et me suis trompée de station de métro.

Je ne savais plus où je me trouvais. Paumée.

Il me restait une quinzaine de minutes.

RATP

Je croise une dame et lui demande de l’aide en urgence.

Elle me regarde et me voit écarlate : « oh mais vous êtes toute rouge! Ça va Madame? »

Me voici qui perd le contrôle de mon corps.

K.O

MS-effects-relapsing malaise sep fatigue

Elle prend ma main et m’emmène illico dans un petit restaurant asiatique. On me donne de l’eau.

Cette femme me tient toujours la main et je lui explique doucement où je dois me rendre.

Je parle mal, mes troubles d’élocution commence à délirer.

« J’ai du temps, je reste avec vous. Je suis en vacances. Je vous accompagne à l’Hôpital. Je reste avec vous ».

J’aperçois soudainement un taxi au bout du couloir du restaurant..

« TAXIIII », déclarais-je.

TAXI

La Dame court demande s’il est possible de faire une petite course exceptionnelle…

Le taxi accepte.

Je pleure.. Je suis touchée et épuisée.

Elle me tient toujours la main et m’offre le taxi.

main aide soutien

Au moment de quitter le taxi, elle me demande mes coordonnées, mais je ne pouvais tenir un crayon.

Je lui donne un magazine presse où il y avait mon témoignage SEP avec l’adresse de mon blog (chance : je venais de l’acheter).

La Dame me donne son prénom, mais hélas je ne m’en souviens plus.

Elle m’accompagne jusque devant l’Hôpital.

Hopital administration courrier lettre MDPH

MERCI MADAME.

Je ne sais pas si j’aurais pu trouver un moyen de locomotion.

Vous m’avez alerté, soutenu et votre gentillesse m’a redonné du Pep’s pour la suite des examens médicaux!

Si un jour vous lisez cet article, laissez-moi un commentaire.

Je serais tellement heureuse de vous remercier et vous inviter à prendre un café en toute sérénité.

Je vous embrasse de tout mon coeur.

Vous êtes FORMIDABLE!

;-) Mel

« INFINIMENT PETIT  » – Claire Dirtezi!!

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans !! Hôpitaux, médecins et Examens !!, !! INFOS SEP !!, Tous les articles | 2 Commentaires »

CAPSULITE – JAMBON D’EPAULE 18 MOIS EN CAPSULITE

Posté par Mel le 31 août 2016

Coucou chers @mis et @nonymes d’un « clic » découverte via mon blog :)

En cette période de pré-rentrée scolaire, j’ai pris le plaisir à lire un bande dessinée très intéressante et humoristique sur l’histoire d’une femme atteinte d’une Capsulite!

Cette BD fut découverte par Jeanne-Marie et offerte par mon frère pour mon anniversaire.

SACRÉ DÉCOUVERTE!

Je l’ai lu en une soirée et je la recommande à toutes celles et ceux qui souffrent de cette gêne douloureuse!

Jambon-dépaule CAPSULITE

Entre l’incertitude et les traitements aléatoires, elle se bat comme elle peut et vit avec en attendant la guérison de son épaule!

Une femme parmi les femmes, qui trouve quelques solutions et évoque les relations avec son entourage, dont une amie danseuse atteinte également de problème au « JAMBON D’ÉPAULE ».

Je me suis amusée et si vous aussi vous avez envie de découvrir ce petit bijou, goooo à la librairie!

Je vous embrasse bien fort et Merci Jeanne-Marie!

:-) Mel

ps : ma capsulite est de retour… ce n’est donc pas fini!

myemoticonegifemoticonesaie.gif

Publié dans !! La SEP au quotidien !!, Tous les articles | 1 Commentaire »

CHOEUR RESILIENCE DE PARIS

Posté par Mel le 28 août 2016

Coucou,

je refais un peu de pub car je recherche des personnes en situation de handicap souhaitant chanter dans notre choeur « RÉSILIENCE »
Je suis chef de choeur depuis plus de 10 ans et chante depuis 25 ans.

LES RÉPÉTITIONS AURONT LIEU LES MERCREDIS DE 18H15 A 19H15 A PARIS.

  – 1ERE REPETITION LE MERCREDI 14 SEPTEMBRE ! -

LA MUSIQUE C’EST MON DADA !

MUSIQUE CHEVAL

Envoyez-moi un mail à mon adresse mail pour plus d’infos :
accrochchoeur75@yahoo.com

VENEZ ME REJOINDRE… HAUT LES COEURS ET TOUS EN CHOEUR!

YES WE CAN(NE)!

;-) Mel

OICR

Publié dans !! RESILIENCE !!, Tous les articles | Pas de Commentaire »

SEP ET CHALEUR – BONJOUR!

Posté par Mel le 25 août 2016

Cher @mi(e) de coeur, @nonyme d’un simple « clic »…  BONJOUUUURR!

Je m’étais absentée pendant quelques jours cause SANTÉ et FATIGUE.

Fatigue SEP + Chaleur + examen médical à venir = REPOS INTENSIF.

Je vous adresse mes pensées les plus rafraichissantes.

N’oubliez pas votre aérosol si vous travaillez dans un bureau non climatisé !

(je sais j’ai une tête à la noix..)

mel chaleur sep

Pour ceux et celles qui ont la SEP : Attention au phénomène d’Uthoff!

Cliquez sur l’image pour relire mon article :)

Nous avons fait une pause vers 16h  au travail (il fait 37 degrés sur Paris). Cela nous a fait grand bien et nous avons su prendre le temps de libérer « chaleureusement » l’Esprit.

grumeau chaleur

PRENEZ  SOIN DE VOUS…

BUVEZ DE L’EAU…

ET  SOYEZ LE  PLUS RELAX POSSIBLE.

Je suis toujours anémiée mais grâce au médoc TIMOFEROL acheté en ventre libre en pharmacie j’arrive à gérer ma fatigue.

En ce 25 Août, journée de la Libération de Paris, cela ne peut que faire du bien pour continuer à RÉSISTER!

Je vous embrasse et merci de m’avoir lue.

;) Mel

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans !! Hôpitaux, médecins et Examens !!, !! INFOS SEP !!, Tous les articles | 1 Commentaire »

RESILIENCE – CHOEUR HANDICAP ET MUSIQUE

Posté par Mel le 18 août 2016

Chers amis de choeur, de coeur et encor’,

Je voudrais vous présenter l’OICR (Organisation Internationale des Choeurs Résilience) qui s’adresse à tous les chanteurs en situation de handicap (multi-handicap), fondée en 2009 par Hugues Reiner – chef d’orchestre et chef de choeur- et le professeur Touchon (Service Neurologie – Faculté de Médecine de Montpellier), parrainée par Boris Cyrulnik.
Les Choeurs participent avec le Choeur Hugues Reiner à des concerts prestigieux de Musique Sacrée dans des grandes églises parisiennes.

OICR

Un nouveau choeur Résilience va naître « le Choeur Résilience de Paris », sous le Patronage de Hugues Reiner.

Nous vous invitons à nous rejoindre à partir du mercredi 14 septembre de 18h15 à 19h15 au temple de Passy, 19 rue Cortambert 75016 Paris (métro Trocadéro, rue de la Pompe). Accès handicap moteur sans difficulté.

Nous acceptons avec joie toutes personnes valides désirant chanter avec nous.
Haut les cœurs et tous en chœur VENEZ nous rejoindre. Yes we can(ne) !

Contact :
M-F. Hue, Présidente (06.03.29.56.50) – mfhelene@orange.fr
Mel (Santé Espérance Pêche), chef de choeur  – accrochchoeur75@yahoo.fr
http://www.choeurs-resilience.com/
FACEBOOK : Chœurs Résilience – OICR

MERCI DE PARTAGER CETTE PUBLICATION… PLUS NOUS SOMMES NOMBREUX, PLUS ON SOURIT À LA VIE!

;-) Mel

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans !! RESILIENCE !!, Pour les amis bloggeurs!, Tous les articles | Pas de Commentaire »

J’AI LA MÉMOIRE QUI FLANCHE – IMPRO MEL

Posté par Mel le 11 août 2016

Cher tous,

Me revoici en mode « IMPRO » pour « J’ai la mémoire qui flanche » 

- Enregistré en 3 mns pour Henri -

C’est un beau clin d’oeil pour ceux et celles qui connaissent des rajouts d’actualités dans la tête.

Henri : merci d’avoir publié le clip de Jeanne Moreau. 

J’aurai pu faire mieux, mais ce n’est point grave.

« L’important est d’y participer » dixit P.De Coubertin!

Bon week-end à tous, et comme me déclarait Martine : « Prends-soin de toi« .

Promiiiiis!

;-) Mel

GRUMEAU FATIGUE 3

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Impro Mel, Tous les articles | 1 Commentaire »

CARLSBERG – PUBLICITE DE LA SEMAINE

Posté par Mel le 6 août 2016

Excellentissime !!

Je m’éclate à la visionner la publicité de CARLSBERG!

Elle est diffusée sur les réseaux sociaux. C’est une super idée, même si c’est pour une bière!

MÊME PAS PEUR!!

Bises et je trinque avec vous une boisson de votre choix.

CHEEEERS!

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Publicités, Tous les articles | Pas de Commentaire »

1...34567...128
 

Son Corps à Coeur |
rayondesoleil22 |
merci mon by pass |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cigarette électronique
| Quantum SCIO
| Le Mangoustan