Cher tous,

Sur le site Facebook de l’ARSEP j’ai visionné une vidéo que je vous fais partager : Le sport et la rééducation SEP.

grumeau fatigue sport crevée pfiouuuu

Certains Sepiens que nous sommes connaissons cette restriction sportive face à la SEP.

On aimerait physiquement pouvoir faire beaucoup de choses, mais le corps nous alerte et nous fait de drôles de choses.

Comme vous le savez, mes troubles neuromusculaires sont très douloureux et je ne souhaite plus revivre ces crises majeurs.

douleur douleurs sep aie mal muscles

Je ne comprends pas pourquoi mes membres supérieurs sont à « fleur de peau » après un effort prolongé.

Mardi prochain je vais enfin expliquer au Professeur L. ce symptôme.

En effet, j’attends ce rendez-vous depuis 1 an.

Il ne faut pas baisser les bras et il faut relativiser.

Zen soyons Zen…. du moins j’essaie de rester en phase RELAX.

Je vous embrasse et Merci à l’ARSEP pour leurs diffusions d’informations.

;-) Mel

arsep.jpg

Image de prévisualisation YouTube

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Mel
Charger d'autres écrits dans !! Hôpitaux, médecins et Examens !!

3 Commentaires

  1. Gabriel edery

    01/09/2019 à 14 h 38 min

    Plus jamais arsep
    Elle est venu a la maison juste pour mon argent m’a bloqué mes comptes et depuis je crevé avec ma sep
    Alors soyez prudent

  2. Elisabeth

    03/02/2014 à 10 h 01 min

    Et en attendant la science on peut s’aider soi-même en appliquant le régime Seignalet : 13 rémissions complètes, 20 améliorations nettes et 8 améliorations à 50% pour 46 patients suivis pendant ses 30 ans de pratique ! je l’ai mis en place en 2004 et sauf quand j’ai fait des écarts, j’ai bien profité de ces bienfaits : http://www.masepmadit.com/lalimentation-3eme-medecine-seignalet/

    Et je suis tout à fait d’accord : il ne faut pas renonce à l’effort : pour le plaisir, pour le tonus et pour les bonnes endomorphines qui nous font nous sentir plus léger(e)s !

    J’adore les dessins et les bulles qui vont avec !

  3. mp

    01/02/2014 à 12 h 34 min

    Il ne faut pas renoncer à l’effort mais trouver le moyen le plus souvent par des pauses et de manière progressive de continuer à solliciter les muscles jusqu’à la limite de la douleur, mais en essayant de l’éviter et en gardant du plaisir. Parfois malgré tout la spasticité est trop importante et impose un traitement médicamenteux.Ce qui est important c’est de trouver une solution ;il faut que la science progresse dans ce domaine… bises et courage!
    mp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

SEP – Douleurs

Quelle horreur de se lever avec des douleurs atroces aux mollets…  Epouvantable! Je …