Mel se documente sur les 6 mois où Mozart a vécu dans notre chère capitale… Année justement « capitale » puisque sa mère décède ce 4 juillet à Paris.

Mozart découvrit la nostalgie, les conversations entre Africains dans les cafés jonchant certaines rues… et composa des sonates, la symphonie Parisienne, un concerto pour flûte et harpe etc. Mais aussi les douze variations de « A vous dirais-je Maman »!

 Pas mal ce Wolfgang !

 mozart596.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Mel
Charger d'autres écrits dans Pensées musicales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Tysabri et nouvelles @ venir

Je me remets doucement à mes écrits. Certains d’entre vous sont inquiets… Je r…