• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

Fable « La Cigale et la fourmi »… revisitée!

Posté par Mel le 10 octobre 2009

La fourmi et la neuro


La fourmi, ayant marché
Tout l’été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la SEP fut venue :

Pas un seul petit mouvement,
Que douleur, si lentement.
Elle alla crier son mal
Chez la neuro médicale,
La priant de lui prescrire
Un traitement pour subsister
Jusqu’à la poussée nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l’Août, foi de sépienne,
les bolus de cortisone.  »
La neuro est prescripteuse:
C’est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette fourmi piteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je marchais, ne vous déplaise.
- Vous marchiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien! souffrez maintenant.

Clin doeil

Publié dans Divers, Tous les articles | 1 Commentaire »

Mademoiselle Chambon – Sortie le 14 octobre

Posté par Mel le 10 octobre 2009

 

J’aime bcp cette bande annonce

Image de prévisualisation YouTube

Clin doeil

Publié dans CLIPS Préréfés, Tous les articles | Pas de Commentaire »

LIVRE D’OR!

Posté par Mel le 9 octobre 2009

BIENVENUE !!

MEL BLOG

Avec une maladie, on peut vivre !

La Sclérose en plaques n’est pas une fatalité. Ensemble on peut s‘aider!

S’accepter soi-même, vivre au jour le jour, diffuser des informations sur cette maladie, et connaître/comprendre les démarches administratives.

 Découvrez mon quotidien : je parle bien sûr de ma maladie mais aussi de la vie de tous les jours avec humour, douleurs, en ajoutant mes passions cinématographiques, sportives, publicitaires et musicales.

L’espérance et l’amitié sont les meilleurs armes contre la sclérose en plaques, même si ce n’est pas toujours facile.

Myelitetmoi est un combat de tous les jours que je partage avec vous!

faireunpush.jpg

`PaperblogSuivez-moi sur HellocotonLIVRE D'OR! dans !! ADMINISTRATION + MDPH : MES DEMARCHES !! action-on Locations of visitors to this page

 N’oubliez pas de déposer votre PRENOM et/ouM@IL pour déposer vos commentaires ! 

Pas d’indice… pas de réponse pochib’ !

Votre Mail n’est pas diffusé sur le blog

;-) 100% sécurisé(e), 100% rassuré(e) ;-)

………………………………………………………………………………………………………………………….

ATTENTION

exclamationpoint dans !! ADMINISTRATION + MDPH : MES DEMARCHES !!

Mon site est protégé.

Merci de respecter mon droit de publication qui est non-commercial.

nc-eu

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License.

…………………………………………………………………..………………………………………………………..

;-) Si vous reconnaissez votre composition : laissez-moi un commentaire ;-)

Les gifs animés, dessins et vidéos sont trouvés sur Google et Youtube/Dailymotion

Pour les articles et choses diverses et variées : je scanne en indiquant le nom du journal et dès que possible je demande une autorisation !

  :-) Pour le Header de mon blog, j’ai obtenu leur autorisation !! :-)

……………………………………………………….………………………………………………………………………..

grumeau

La maman Grumeau (dessins sur mon blog) est dessinée par Nathalie Jomard

;-) Je lui ai demandé son autorisation! ;-)

Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l’auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de la Propriété Intellectuelle.

Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.

©Nathalie Jomard / NJ

Illustration Nathalie Jomard  http://grumeautique.blogspot.com

…………………………………………………………………………………………………………………………………..

Associations et organismes réseau SEP/Handicap

;-) Un clic sur les logos et hop! @ l’abordage! ;-)

apfchoeur-resilience- logounisep220.jpgarsep.jpglogoapf.gifsepourvous

logo-afsepsep-ensemble

logolfsep pour web Capturelogojaccede.png

myhospifriends blog

Publié dans !! ADMINISTRATION + MDPH : MES DEMARCHES !!, Tous les articles | 111 Commentaires »

Mon frère…

Posté par Mel le 9 octobre 2009

 

Mon frère, par coïncidence (confirmé par les neurologues), a aussi la SEP.

Nous avons jamais vécu ensemble et nous n’habitons pas dans la même région. La famille maternelle et paternelle n’ont jamais eu cette pathologie

Il va avoir des injections d’Interféron (2 traitements au choix : 1fois/semaine ou tous les jours).

Continuez à me soutenir, à m’envoyer vos commentaires si sympathiques.

Mon blog m’aide @ tenir le cap!

Je vous embrasse très fort.

Clin doeil Mel

ps : pour garder un zest de sourire j’ai proposé à mon frère de jouer au loto!!! Notre coïncidence pourrait devenir un beau jeu de hasard?

Publié dans !! La SEP au quotidien !!, Tous les articles | 4 Commentaires »

Noces – Pièce de Théâtre de Belleville !

Posté par Mel le 8 octobre 2009

Chers bloggeurs,

Je vous invite à aller voir cette super pièce de Théâtre Noces.

On s’éclate, on rit, on pleure… @ saisir!

Bravo cousin et cousine ! Vous êtes magnifiques!

Bises de ;-) Mel

 Le Théâtre de Belleville a vocation à promouvoir la création contemporaine dans un espace confortable et convivial.

Cliquez sur l’image pour obtenir plus d’infos!

ps : la date du 8 octobre 2009 est factice… ne le prenez pas en compte ! Merci :-)

Noces - Pièce de Théâtre de Belleville ! dans Bonne humeur ! Noces-pi%C3%A8ce

 

Publié dans Bonne humeur !, Pour les amis bloggeurs!, Tous les articles | Pas de Commentaire »

Nouvelle présentation

Posté par Mel le 8 octobre 2009

 

… Plus vitaminée, plus vive et qui illustre ma joie de vivre!

Bises @ tous

Clin doeil Mel

Publié dans Divers, Tous les articles | 4 Commentaires »

MERCI FEUILLEDECHOU

Posté par Mel le 8 octobre 2009

etoile.gif

je reçois pour la première fois de ma vie un calendrier de l’avent!

Réalisé avec bcp d’amour et de joie!

Je suis très touchée par ce magnifique travail et je te souhaite que ce mois de décembre soit un doux moment de paix pour toi, amis et famille.

Reçois mon amitié et sincérité.

Je penserai à toi tous les jours!

Bises de ta Clin doeilMel

MERCI FEUILLEDECHOU  dans Pour les amis bloggeurs! Lettre-S 

 

E%20lettre%20acrogym dans Pour les amis bloggeurs!
378-LETTRE-P conseiltatanathleti4
cef69e35 26beb645 7b2251cd 24357e5c
sourire mzyzu7un 476738095_1 MrEtMme
pere-noel-014 arton137-19da3 

arton137-19da3

illuart dyn008_original_571_812_gif_2512916_ee66ec758fd679d9d592583071c9e7cf

levent2

myemoticonegifemoticonesaie jeugrattage.jpg

arbre.jpg

 
candy9 houx13 Ange3  

 

noel43

champagnez tornadeyoupi conseiltatanathleti7
lettre
conseiltatanathleti4  

110px_3407_14003

 

110px_3408_14006

05


Publié dans Pour les amis bloggeurs!, Tous les articles | 17 Commentaires »

L’impact de la SEP sur la famille

Posté par Mel le 8 octobre 2009

 

Surprise Qu’en pensez-vous?? Surprise

J’ai souligné les phrases importantes… et aimerai avoir votre avis

Merci d’avance. Clin doeil


La SEP arrive rarement chez les familles à pas feutrés. Elle arrive en rugissant; le choc, la frustration, l’anxiété et la peine l’accompagnent. Elle chambarde tout sur son chemin; elle rompt les rythmes normaux de la vie quotidienne et oblige les familles à élaborer de nouvelles connexions et routines.

Vivre avec la SEP est un défi soutenu pour la plupart des familles. Bien que le diagnostic initial soit dévastateur, c’est souvent la nature chronique et imprévisible de la SEP qui éprouve le plus la dynamique de la famille.

Au fil du temps, les habiletés fonctionnelles changent et il se peut que les membres de la famille éprouvent des sentiments malvenus de culpabilité, de rage ou de ressentiment. Pour prendre en charge les changements qu’apporte la SEP et le stress émotionnel qu’elle cause, les familles doivent trouver des moyens efficaces de s’encourager et de se soutenir.

Margaret Anne Speak, conseillère chez Living Systems de Vancouver, encourage les familles touchées par la SEP de considérer leur situation comme un défi et non une sentence à vie. « Il est important qu’une famille accepte qu’elle [la SEP] est là et doit être prise en charge », conseille-t-elle. « La crise les touche tous et ils doivent trouver des moyens de vivre aussi normalement que possible. » Plus facile à dire qu’à faire, mais il y a des stratégies qui peuvent aider les familles à s’adapter à leurs circonstances changées.

La communication est la clé

La communication est la clé des relations familiales positives. « Les querelles, les disputes et les bouleversements émotionnels sont une partie normale de la vie de famille et les meilleures familles les connaissent », de dire Margaret Anne. « N’ayez pas peur de vos émotions.

Au lieu de renfermer ces sentiments puissants, parlez-en avec votre famille – impliquez autant de membres que possible dans la discussion. Essayez de déterminer combien votre détresse émotionnelle dépend du stress supplémentaire de la SEP et combien relève de la dynamique normale de votre famille. »

Tout le monde réagit à la SEP différemment, donc, discuter de vos sentiments ouvertement et franchement aidera les autres membres de la famille à comprendre vos réactions émotionnelles. « La meilleure chose pour une famille, c’est d’être à l’écoute », explique Margaret Anne. « Il n’est pas rare pour les membres de la famille d’être plus anxieux à propos de la situation que la personne atteinte de la SEP.

Sans le vouloir, vous pouvez contribuer au problème si vous imposez le fardeau de vos inquiétudes sur celui qui est atteint d’une maladie chronique. Comprenez que la personne atteinte de la SEP ressent le besoin de sentir qu’elle contrôle toujours sa vie et qu’elle peut prendre ses propres décisions. Soyez curieux. Posez des questions. Découvrez comment elle veut vivre et essayez de l’aider à trouver des solutions qui lui conviennent. »

  • Prenez votre propre vie en main

Les familles qui vivent avec la SEP éprouvent souvent des sentiments de culpabilité et de rage. Devant les diverses pertes qu’occasionne la SEP, les membres des familles ont tendance à s’en prendre les uns aux autres au lieu d’affronter la maladie qui bouleverse leurs vies.

La situation peut être compliquée par le fait que certaines personnes atteintes de la SEP se tournent trop vers elles-mêmes. Ce sont leurs besoins qui priment et elles deviennent de plus en plus exigeantes et critiques envers ceux qui les entourent. Un époux ou partenaire peut se sentir piégé et dépassé par trop de responsabilités.

« Comme soignant et membre de la famille, vous devez prendre votre vie en main », indique Margaret Anne. « Vous devez avoir le courage de dire : « Il me faut quelque chose qui me soit propre. » En fin de compte, votre relation s’en portera mieux si vous pouvez apprendre à équilibrer qu’il vous faut penser à vous-même et à l’être cher en même temps. »

Trouver du temps pour vos propres amis et intérêts vous aidera à maintenir un équilibre émotionnel et à restaurer un sentiment de normalité à votre vie.

Consultez votre société de la SEP locale pour découvrir s’il y a des services de soutien au sein de votre communauté qui vous permettront de prendre congé de vos responsabilités de soignant.

  • Acceptez la réalité de la vie avec la SEP

La SEP est exigeante des points de vue physique, émotionnel et financier sur une famille; les changements de style de vie et d’activité de tous les jours sont inévitables. « Mais attention : Ne faites pas des changements qui vont outre de ce qu’exige la situation », avertit Margaret Anne. « Parfois, par amour ou souci, les familles deviennent étouffantes.

En traitant une personne atteinte de la SEP comme un invalide et en la protégeant contre la réalité, vous l’empêchez d’acquérir les aptitudes et la confiance qu’il lui faut pour maintenir son indépendance. »

  • Les enfants ont de la difficulté à exprimer des sentiments négatifs

Les enfants ressentent souvent les choses profondément lorsque la SEP frappe leur famille, mais il se peut que ce soit difficile pour eux d’articuler leurs sentiments. Ils peuvent exprimer leurs craintes en devenant agressifs ou renfermés ou en obtenant de mauvais résultats scolaires.

Les handicaps de leur parent peuvent les gêner ou ils peuvent devenir rebelles face aux restrictions de la vie de famille. Garder les lignes de communication ouvertes et répondre aux questions honnêtement rassureront les enfants et les aideront à composer avec les pressions émotionnelles de la vie touchée par la SEP.

« Les parents ne doivent pas réagir exagérément si leurs enfants semblent devenir rebelles ou vivre de la colère. Les querelles de famille sont normales, surtout durant l’adolescence », explique Margaret Anne. « Cependant, si les adolescents ont des sentiments négatifs envers la SEP, on doit les encourager à en parler franchement avec leurs parents et à collaborer en famille pour résoudre les problèmes.

Certains adolescents sont inconfortables à l’idée de partager leurs préoccupations avec leurs parents et il se peut que ce soit plus facile pour eux de parler à un ami, à un parent ou à un conseiller scolaire. Le counselling de groupe est une autre façon pour les adolescents dont les émotions sont à vif de composer avec ce dont ils ne peuvent parler directement avec leur famille. »

  • Préparez-vous pour l’inattendu

Pour bien des familles, l’imprévisibilité de la SEP est la plus importante source de tension et d’anxiété. Les symptômes varient d’un jour à l’autre; ainsi, la famille a de la difficulté à planifier des activités ou à prendre des engagements à long terme. Lorsque ce qui a été prévu tombe à l’eau ou lorsque les sorties doivent être annulées, la déception et le ressentiment peuvent aggraver les conflits familiaux. Mais comme la rébellion adolescente, l’imprévisibilité est une partie normale de la vie.

Elle est tout simplement plus intense au sein de familles que touche la SEP.

Prévoir l’inattendu, avoir une attitude souple et créatrice et se doter d’un plan de rechange – « au cas où » – peuvent aider les familles à minimiser l’effet bouleversant de la SEP sur leurs activités quotidiennes.

En fin de compte, la SEP touche tous les membres d’une famille et chacun doit être responsable de ses propres réactions et réponses à la situation mouvante. Discuter ouvertement de ses sentiments et se traiter l’un l’autre avec patience et respect peuvent aider les familles à trouver la force requise pour vivre avec les aléas d’une maladie capricieuse.

Publié dans !! INFOS SEP !!, Tous les articles | 1 Commentaire »

Un accordéoniste !!

Posté par Mel le 7 octobre 2009

 

Hier, cahier d’harmonie en main, je file dans le métro…

Un accordéoniste débarque dans ma voiture…

« Encore de la musique vieille et Titi Parisien » déclarais-je, dans mes neurones… emoticone

Le gars avait une tête livide… Il commence à jouer un air classique Parisien…. Et puis…. Incroyable !!!

« Poupée de cire poupée de son » de F.Gall et « Bikini » (Sur la plage, il y avait une belle fille qui avait peur d’aller prendre son bain…)

Génial!!!

Bises de Mel Clin doeil

 

Publié dans Non classé | 3 Commentaires »

Bises de sourires

Posté par Mel le 5 octobre 2009

 

Des rires avec ma collègue Marie aujourd’hui…  

Il parait qu’un rire apporte 15 mns @ notre vie.. 

Avec moi c’est parti pour être « centenaire« !!! Cool 

Bises de sourires @vec vous!

Contaminez vos proches!… un vrai virus de la joie!!

Clin doeilMel

ps : N’oubliez pas mon sondage sur la grippe A!

 

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Nouvelles fraiches…

Posté par Mel le 4 octobre 2009

 

Après une crise neurologique étincelante hier,  repos aujourd’hui.

Tout a commencé vers 14h30. Le début de répèt’ commence bien, jusqu’au moment où mes yeux  se mettent à pleurer…

Je fatigue, fatigue, fatigue… Ma voisine me propose de prendre un peu d’eau.

Ma main droite se met à trembler. Il faut que j’ouvre mon tube de Paracétamol. Impossible de l’ouvrir. Je  commence à avoir des décharges… Ca y’est c’est « foutu » : la crise est là et il va bien falloir prendre l’air.

2 choristes m’accompagnent dans le couloir. Coussins… Mon corps bouge à chaque « décharge ». Respiration-relaxation. Le gars de la sécurité me propose d’appeler les pompiers.

« Non, je vous remercie… J’ai des soucis neurologiques. Je ne suis pas spasmophile, ni épileptique. Ca va passer…

Je téléphone à mon cousin (que je loge depuis quelques jours). Il faut qu’il vienne me chercher. Besoin d’un immense repos.

30 mns de souffrance… Ensuite le corps s’est calmé. La marche était dégoutante. Epouvantable.

J’ai repris mes esprits et suis rentrée en douceur.

J’ai choqué Claire qui était toute « désolée »… Je lui ai répondu « ce jour est passé… On en parle plus ». Jeudi sera un autre jour… Je l’embrasse fort.

Aujourd’hui je suis encore fatiguée.  La marche redevient normale. Tout va bien!

Bises @ tous et tenons le cap… matelot!!

Un peu de musique… Madonna « Secret ». J’adore cette chanson.

Le clip a été édité en 2001, lors de sa tournée  » Drowned World Tour ». 

 Clin doeilMel

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans !! La SEP au quotidien !!, Tous les articles | Pas de Commentaire »

12
 

Son Corps à Coeur |
rayondesoleil22 |
merci mon by pass |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cigarette électronique
| Quantum SCIO
| Le Mangoustan